La permaculture d’entreprise, le management qui s’inspire des nouvelles pratiques agricoles

Le management qui s’inspire des nouvelles pratiques agricoles

 

Eviter l’épuisement des ressources : un enjeu crucial pour les agriculteurs… et pour les managers ! Afin d’assurer la pérennité de votre entreprise, il faut qu’elle soit fertile et ce, sur le long terme.

La nature est bien faite !

La permaculture, une cohabitation stratégique

Vous vous demandez sûrement ce que signifie ce terme énigmatique de la « permaculture ». Pas de panique : nous commençons par cela !

Du côté du champ…

La permaculture est un modèle d’agriculture dont l’idée est de faire cohabiter différentes espèces sur une même parcelle, afin de profiter des bienfaits, propriétés et spécificités naturels de chacune : les feuilles mortes d’une espèce vont créer de l’engrais pour les autres, la présence d’une seconde servira de répulsif contre certains insectes, etc.

La permaculture utilise en général moins (ou pas) de pesticides, se cale sur les rythmes naturels des plantes et exploite leurs singularités. C’est donc un modèle d’agriculture plus respectueux de l’environnement car à l’écoute de la nature et de ce qu’elle peut donner de meilleur. Effectivement, les produits de cette agriculture ont plus de caractère, ils sont plus généreux en termes de saveur et d’apports nutritionnels.

Et la viabilité économique dans tout ça ? La Ferme du Bec Hellouin – ferme expérimentale et porte-étendard de la permaculture en France (Eure, Normandie) – vient de publier ses résultats. Ils sont capables de dégager l’équivalent d’un SMIC sur une parcelle de 1000m² (dans un terrain de 20 hectares toutefois). Le modèle n’est donc pas complètement utopique !

Du côté de chez vous…

Ainsi, la permaculture est avant tout une philosophie dont le but est de fonder un écosystème harmonieux et profitable entre les différentes ressources (enrichissement mutuel).

Si nous filons la métaphore, votre entreprise peut calquer la permaculture en faisant travailler ensemble des personnes complémentaires (et donc différentes !). Les expertises variées et provenances diverses sont sources de richesse puisque chacun apprend de l’autre. De la même manière qu’en agriculture, il est plus compliqué de gérer une polyculture (équipe plurielle/mixte). Cela nécessite plus d’écoute, de temps, d’adaptation, de flexibilité. La productivité ne sera pas forcément la meilleure avec la permaculture, mais les résultats seront plus riches car issus de la confrontation d’expertises et d’expériences variées et complémentaires.

A bonne terre, bons produits !

Les agriculteurs, des chefs d’entreprise conscients

Les agriculteurs veillent à produire les meilleures céréales, fruits et légumes possibles. Vous avez la même exigence pour vos produits/prestations ? Inspirez-vous donc des leçons tirées par le monde agricole!

Du côté du champ…

Comment procèdent les agriculteurs pour obtenir de bons produits ? Ils font particulièrement attention à la qualité de leurs sols ! L’exemple de la jachère est à ce titre tout à fait significatif : autrefois, les agriculteurs laissaient leurs terres se reposer de temps à autre pour leur permettre de se régénérer et d’être plus fécondes. Par la suite, la pression de la société de consommation et des industriels a poussé les paysans à se tourner vers l’agriculture intensive et à négliger le repos des ressources. Le constat est sans appel : cette course à la productivité a conduit à l’épuisement des ressources et à l’appauvrissement de la qualité des produits. Pour pallier ce problème, ils ont dû encore augmenter les engrais… ou bien développer de nouvelles formes d’agriculture, plus respectueuses de l’environnement et des cycles de la nature, comme la permaculture par exemple ! 😉

Du côté de chez vous…

Finalement, le monde de l’entreprise n’est pas si différent ! Pour vos équipes, ne soyez pas tentés par la productivité au détriment du bien-être de vos employés : il est inutile de cultiver un sol mort. C’est donc sur la qualité et la vitalité du terreau qu’il faut miser pour obtenir, in fine, les meilleures prestations de vos salariés !

De plus, nous avons vu que les terres ont besoin de se reposer par moments pour être plus productives et proactives. Les formations, telle une période de jachère, permettent à vos salariés de se déconnecter de leur travail quelque temps pour revenir plus efficaces ! De manière plus régulière, proposer un outil de veille inspirante à vos salariés est également une bonne manière d’aérer, d’oxygéner les sols ! (Si ça vous intéresse, nous avons un super outil à vous proposer ! )

Pour que votre sol soit le plus prolifique possible, qu’il donne un maximum de fruits, et des fruits variés, la clef est l’innovation. Si vous avez une culture d’entreprise axée sur l’innovation, les collaborateurs vont adopter une démarche d’explorateur ou d’entrepreneur… qui fera naître de nouveaux projets ou de nouvelles idées ! Mettre l’innovation au cœur des convictions de l’entreprise, c’est aussi accorder sa confiance et croire au potentiel de tous les collaborateurs. Une telle approche est très stimulante pour les collaborateurs ; ils auront davantage envie de se mobiliser dans ce climat positif. Mobiliser pour innover & innover pour mobiliser : le cercle vertueux !

 innover pour mobiliser, mobiliser pour innover ! la permaculture est un bon moyen d'y arriver !

Ainsi,

La permaculture peut être un modèle inspirant pour les entreprises. Elle conseille de prendre soin des terres et de l’environnement dans lequel les plantes grandissent avant de penser aux fruits eux-mêmes (une plante épanouie en produira de meilleurs dans tous les cas !). La plus grande hantise de la permaculture reste l’épuisement des ressources : choyez vos collaborateurs dans un environnement prospère pour qu’ils soient le plus enclins à donner le meilleur d’eux-mêmes et qu’ils aient envie (accessoirement :p) de rester dans votre verger ! Les gains de la permaculture seront donc visibles sur le long terme, avec des terres perpétuellement pleines de vitalité !

Certes, la gestion d’une permaculture n’est peut-être pas aussi simple et rapide que l’agriculture intensive, mais la qualité des produits et la pérennité des sols en valent la chandelle. Il en est de même pour votre entreprise !

Toutefois, la permaculture agricole est tout à fait adaptée à de petites surfaces. Elle n’a pas encore montré son efficacité à très grande échelle. Côté entreprise, ce modèle pourra-t-il être transposable à de grandes entreprises ? Ou est-il réservé aux startups et PME ?

Waouh, ce sujet m’intéresse : parlons-en !

Inspirez-moi encore !

2018-09-06T14:03:59+00:00

About the Author:

Caroline Ailleret
Spéléologue du web, cueilleuse d'innovations & chercheuse prospective Passionnée du monde qui nous entoure et sa mutation incessante ! De formation sémiologique, Caroline aime décrypter notre société contemporaine pour en comprendre les enjeux et les orientations futures.