La technologie de la monnaie virtuelle va-t-elle bouleverser notre quotidien ?

Nombreux sont les articles de presse qui traitent des monnaies virtuelles comme les bitcoins. Les créations de start-up liées à ce sujet se multiplient, les investisseurs se mobilisent déjà. Si ces monnaies apparaissent intéressantes, leur technologie l’est encore plus.

Cette technologie s’appelle la blockchain. Elle est vue comme une innovation majeure qui va bientôt bouleverser notre quotidien comme l’a fait internet il y a quelques années.

Concrètement, qu’est-ce que la technologie blockchain ?

Le fameux bitcoin a vu le jour en 2009. Cette monnaie digitale a pour principe de reposer sur un algorithme qui certifie le fait qu’elle ne soit pas dublicable. Cette technologie s’appelle la « blockchain » ou en français : chaîne de blocs.

Le fonctionnement de cet algorithme est simple : tous les bitcoins sont suivis depuis leur création grâce à des fichiers mis à jour automatiquement par chaque utilisateur de la monnaie. Grâce à cela on peut savoir par où a transité chaque bitcoin. Créer de faux bitcoins est donc impossible sans que cela se voit sur la « chaîne des transactions ».

La blockchain est donc une technologie sécurisée de stockage et de transmission de l’information et ce sans organisme central de contrôle. Cette blockchain référence la totalité des échanges entre ses utilisateurs dont chacun peut vérifier la véracité, tel un grand livre comptable accessible à tous et infalsifiable. Le mathématicien Jean-Paul Delahaye le résume d’ailleurs très bien : « il faut s’imaginer un très grand cahier que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible ».

Les banques s’y mettent déjà

Les banques ont bien compris l’intérêt de la blockchain, preuve en est : déjà neuf établissements internationaux ont signé un partenariat avec la société américaine R3, spécialisée dans cette technologie, afin de s’en servir sur les marchés financiers.

La blockchain a deux avantages pour les banques : premièrement elle permet de réduire les coûts de virements car plus besoin de vérifications longues et complexes de l’émetteur et du destinataire. Deuxièmement la sûreté est accrue puisqu’avec ces algorithmes il est impossible de tricher.

A plus petite échelle cette technologie va très bientôt permettre aux commerçants de disposer d’interfaces carte bleue sans contact moins coûteuses voir gratuites. Il en va de même pour les paiements et retraits d’argent via smartphone qui vont pouvoir se démocratiser. Faire transiter de l’argent sera devenu sûr et gratuit.

Suite à  l’utilisation de la technologie blockchain au service de la monnaie virtuelle, les développeurs se sont rendu compte que ce processus d’authentification pouvait servir à bien d’autres domaines, et c’est ici que la révolution commence.

Une technologie qui va révolutionner notre quotidien

Au-delà des monnaies virtuelles, cette technologie a un potentiel inédit, elle va très bientôt pouvoir soutenir de nombreuses innovations en matière de décentralisation. La blockchain peut potentiellement remplacer tous les tiers dits « de confiance » tels que les banques et les notaires. Néanmoins le monde des banques et des finances ne va pas être le seul impacté.

Cette technologie risque d’être utile a de nombreux autres domaines tels que : les votes durant les élections, les transactions immobilières, les brevets, les virements à l’international sans taxe, les diplômes universitaires, les données liées à notre santé, nos clés de maison ou de voiture. Les champs des possibles sont immenses.

Quand on connaît les surcoûts engendrés par les notaires, les banques et autres intermédiaires de confiance on comprend pourquoi la technologie blockchain peut belle et bien révolutionner notre économie.

Pour aller plus loin sur le sujet : La blockchain, une technologie avec un potentiel immense

 

Waouh, ce sujet m’intéresse : parlons-en !

Inspirez-moi encore !